Adresse du mouvement Ensemble à ses partenaires du Front de Gauche

Share

CLR_etoilesUne question de responsabilité : se rassembler pour une vraie politique de gauche et écologiste

Remise en cause des 35h, réfugiés errants dans Paris, campements inhumains,  attaques contre le code du travail, provocations dans les décrets d’application de la loi Macron, crise d’un modèle agricole libéral et productiviste, budgets austéritaires en préparation …Jusqu’où ira-t-on ?

La crise politique, sociale, démocratique, écologique en France et en Europe s’amplifie. L’afflux des réfugiés poussés par les guerres et la misère exige des réponses solidaires. L’Europe ne doit pas se barricader ! La France doit ouvrir ses frontières ! Accueillir les réfugiés est parfaitement à la portée de ses moyens et n’est pas contradictoire avec le logement des sans toits. Nous sommes tous de la même humanité, n’en déplaise aux semeurs de haine du FN et des droites extrêmes.

Cette rentrée souligne la démultiplication des urgences et la nécessité de porter une réponse politique à vocation majoritaire.

Les élections de décembre prochain annoncent une nouvelle sanction pour le pouvoir en place, la droite menée par Sarkozy veut profiter de cet affaiblissement en se glissant dans le sillage d’un Front National qui vise la conquête de deux régions dans le Nord et en Paca. Cette situation et ce « drame » politique qui s’annonce doit susciter un débat et une réaction d’ampleur sur les conséquences des choix aggravés d’austérité, sur les menaces climatiques et le nouveau modèle de développement à inventer, sur la mise en concurrence entre les territoires, sur la société égalitaire et démocratique que nous voulons.

L’indispensable rassemblement

Une alternative politique peut et doit être portée par le Front de gauche auprès de ses partenaires et des citoyen-nes engagées à combattre la fatalité et changer la société. Seul le rassemblement, de celles et ceux déterminé-es à résister à l’austérité, à la concurrence de tous contre tous, à la dépossession démocratique des populations face à de méga-régions et méga-métropoles, aux grands projets inutiles, est à même de porter les exigences populaires et les aspirations sociales pour faire barrage à la droite et l’extrême droite, et exprimer de vraies valeurs de gauche et écologistes. Le rassemblement de ces forces n’est pas seulement possible, il est aussi indispensable pour construire une alternative et l’espoir émancipateur qu’il porte.

En lien avec les discussions dans les régions, cela suppose que le Front de gauche propose de toute urgence une réunion nationale regroupant toutes les forces susceptibles de s’engager dans une campagne commune (mouvements sociaux et alternatifs, EELV, Nouvelle Donne, socialistes dissident-es, courants écologistes et antilibéraux/décroissants, NPA …) pour construire les convergences nécessaires. Les difficultés rencontrées dans plusieurs régions dans la construction de ces démarches de rassemblement implique de tout tenter pour éviter une dispersion mortifère : il faut tout faire pour lever les obstacles ! Le Front de gauche, de par son histoire récente, de par son expérience de mise en commun, peut et doit être le point d’appui pour permettre de construire un cadre de confiance, de co-élaboration et de co-construction.

Sortir des divisions et des logiques boutiquières

Cela suppose également, que chacun-e puisse participer et trouver sa place dans ce rassemblement, sans préalable ni mise à l’écart de quiconque. Il est de notre responsabilité collective de s’entendre, si l’on veut modifier les rapports de force, mettre en échec la politique du gouvernement et conjurer les catastrophes annoncées. C’est le seul moyen de permettre l’implication populaire et citoyenne, en ouvrant largement notre démarche.

Nous souhaitons que la constitution des listes réponde conjointement à trois objectifs :

– une participation citoyenne de celles et ceux qui s’engagent dans cette campagne à la constitution des listes et à l’animation de la campagne.

– une représentation équilibrée et sans préalable des forces politiques, y compris sur la répartition des têtes de listes.

– des rencontres doivent également être engagées avec tous les partenaires potentiels (collectifs citoyens, personnalités, quartiers populaires, associations issues de l’immigration…)

Ce sont là, à notre avis, les conditions à réunir pour rassembler et porter un projet solidaire, citoyen, écologique, féministe. Ce n’est pas seulement nécessaire, c’est aussi indispensable et urgent !

Le vendredi 11 septembre 2015.

L’Équipe d’Animation Nationale d’Ensemble !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *