Communiqué d’Ensemble ! 06 – OIN : mensonge et échec

Share

logo image à la une Le mensonge est aujourd’hui patent : l'”Éco-Vallée” n’a d’écologique que le nom.

                La voie de 40 m, les zones commerciales – créées ou étendues – le transfert du MIN (Marché d’intérêt national) déplacé sur des terres agricoles pour laisser la place à un Palais des congrès, les endiguements forcenés du Var créant une artificialisation accrue du cours jusqu’en son delta : tout cela démontre combien Estrosi et la droite bétonnent la plaine du Var et se moquent complètement de la préservation des terres agricoles et des espaces naturels.

                Celles et ceux qui ont espéré qu’en donnant plus de pouvoir à l’État à travers une Opération “d’intérêt national” (OIN) la bétonisation serait évitée, en sont pour leurs frais.

L’échec de l’ambition affichée à la création de l’OIN est tout aussi flagrant.

                Où sont les “grandes entreprises” de “prestige international” qui devaient implanter leurs sièges sociaux au bord du Var ? Même les tentatives de débauchage de celles installées à Sophia-Antipolis ont échoué. L’OIN devait pourtant devenir, selon ses promoteurs, le cœur économique d’un vaste territoire méditerranéen s’étirant de Toulon à Gênes!

               Et, non content de réduire à néant la possibilité d’un vrai poumon vert à la porte de Nice, l’engouement bétonnifère des “aménageurs” aggrave les problèmes de déplacements. Leur seule réponse à ce jour comme solution à ce problème : l’affichage des dates de matches et de concerts sur les panneaux lumineux de l’A8 et de la voie rapide accompagné de ce conseil… “Prenez vos précautions”! Pourtant, les difficultés ne feront que s’aggraver à l’ouverture du MIN (en rive droite du Var) et de la zone commerciale “Ikea” du côté du stade.

                S’il est trop tard pour revenir en arrière sur ce qui a été déjà volé à la nature et à l’agriculture, exigeons de vraies mesures d’urgence pour les déplacements sans attendre la réalisation de la ligne 3 du tram, engageons la réflexion sur l’utilisation de la ligne des chemins de fer de Provence pour une desserte locale depuis le centre de Nice, avec passage en rive droite entre Nice et Carros, et sur les déplacements doux mis à mal dans l’enchevêtrement de multiples voiries routières et autoroutières.

            Il n’est pas trop tard pour réaffirmer qu’un autre aménagement, écologique, agricole et démocratique de la plaine du Var, c’est nécessaire et c’est possible !

Dimanche 13 mars 2016

La Génération Bataclan contre les forces de la violence et de la mort – Déclaration de la Coopérative Ecologie Sociale

Share

10156175_1016945528365862_5406403988516479434_nNous publions cette déclaration de la coopérative Ecologie Sociale comme contribution au débat suite aux attentats du 13 novembre à Paris. C’est un regroupement militant, né au sein de la gauche d’EELV qui se définit de cette manière : “Ce nouvel espace militant se définit comme une coopérative politique transpartidaire qui défend la perspective d’une écologie de libération, en rupture avec le capitalisme vert. Mouvement d’idées et d’éducation populaire, agissant dans le mouvement social et sur le champ politique, la coopérative politique Ecologie sociale vise à organiser un débat stratégique sur les perspectives de l’écologie politique et sur ses alliances avec la gauche radicale et citoyenne.”
Sergio Coronado, un des 6 député-e-s qui a voté contre l’état d’urgence, en est un animateur et Ensemble ! a des contacts réguliers et étroits avec Ecologie Sociale notamment à travers l’organisation de débats avec la gauche d’EELV à Paris.
Lire la suite

Bulletin d’Ensemble ! – n°10 (automne 2015) – Dossier Climat

Share

CLR_etoilesDans ce numéro du Bulletin d’Ensemble !, un dossier spécial Climat dans la perspective de la COP21 ainsi que des articles sur les enjeux européens et les enjeux des élections régionales.

Lien vers le bulletin n°10 sur le site national d’Ensemble !

Vous pouvez aussi acheter le Bulletin au prix d’un euro l’exemplaire en contactant un-e militant-e local-e par un formulaire de contact ou par email.

Communiqué d’Ensemble ! 06 – Catastophe naturelle ? Pas seulement !

Share

logo image à la uneL’épisode climatique mortel de la nuit du 3 octobre est un dramatique et douloureux avertissement, après ceux du Var les années précédentes, ou les multiples “épisodes cévenols”. Il rappelle qu’on ne peut ignorer les dérèglements climatiques causés par la fuite en avant productiviste d’un capitalisme prédateur. Lire la suite

Injustices climatiques – Julien Rivoire

Share

badge_vertA deux mois de la conférence climat, Contretemps-web a rencontré Julien Rivoire, responsable syndical à la FSU et un des animateurs de la coalition climat 21 qui coordonne les mobilisations en préparation. Il décrypte pour nous les enjeux de cet événement et les défis que pose la question du climat à la gauche et aux mouvements. Lire la suite

Brochure d’Ensemble ! – Pour que l’écologie soit au coeur de l’émancipation sociale

Share

CLR_etoilesLa crise environnementale implique de repenser les voies de l’émancipation collective et individuelle. Il ne s’agit pas de replâtrer un système qui détruit la planète, en en corrigeant les excès, mais bien de lutter pour un changement global,en repensant les rapports entre l’espèce humaine, son économie, des modes de vie… et la nature.
Cette brochure d’Ensemble propose en quelques pages une rapide analyse des causes de la crise environnementale et surtout souhaite ouvrir les chantiers de l’émancipation sociale à partir de l’idée que l’écologie doit être au coeur d’un tel projet émancipateur.

⇒ Pour télécharger la brochure, cliquez ici.

Sur la crise de l’élevage – Michel Buisson

Share

6608459Après avoir accordé à la FNSEA 600 millions de réduction de charges pour calmer les producteurs de porc et de lait en difficulté de trésorerie, le gouvernement va-t-il accorder les trois milliards pour le plan pluriannuel demandé par la même FNSEA et par l’agrobusiness, demande appuyée aujourd’hui par plus de mille tracteurs dans Paris ? Ce serait poursuivre sur la voie qui a conduit à la crise actuelle. Lire la suite