Communiqué d’Ensemble ! – Brésil : soutien aux mobilisations

Share

CLR_etoiles

Les secteurs les plus conservateurs de la société brésilienne ont remporté une victoire. Le Parlement et le Sénat ont voté la destitution de la présidente Dilma Rousseff pour six mois au mépris de la Constitution, alors qu’aucune preuve de « crime  de responsabilité » n’a été apportée.

Les représentants de l’oligarchie et du grand capital financier, pour beaucoup impliqués dans des affaires de corruption, ont utilisé les institutions pour provoquer la chute d’une présidente démocratiquement élue.

Comme au Honduras en 2009 et au Paraguay en 2012, les parlementaires ont réalisé un coup d’Etat institutionnel.

Le pays subit les effets de la chute des prix des matières premières et de la récession. Mais face à la crise économique qui frappe durement le Brésil, le gouvernement de Dilma Rousseff a mis en œuvre une politique d’austérité (gel des salaires dans le service public, coupes budgétaires dans le secteur de la santé et de l’éducation..) contraire à ses engagements électoraux. Cette politique a désorienté les secteurs populaires et facilité l’offensive de la droite.

“Ensemble!” condamne le gouvernement illégitime de Michel Temer, lié au capital financier et à l’agrobusiness, un gouvernement exclusivement masculin dont 11 des 22 ministres sont accusés de corruption .

“Ensemble!” est solidaire des jeunes et des salariéEs qui se mobilisent pour résister aux mesures anti-sociales des « putschistes parlementaires ».

Le 17 mai 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *