Communiqué d’Ensemble ! – Le parachute doré de l’ex-PDG d’Alcatel

Share

CLR_etoiles14 millions d’euros – entre sa future retraite, les stocks-options et les actions qui lui ont été généreusement attribués – : c’est le pactole touché par Michel Combes, transféré comme PDG à Numéricable.

Pour ce faire, le conseil d’administration n’a pas hésité à changer les règles en vigueur.

Aujourd’hui l’indignation s’exprime, y compris chez certains au Medef, parait-il ! Emoi purement platonique puisque aucune mesure du Medef lui-même ou texte de loi n’encadre le salaire, ou interdise les parachutes dorés, des PDG, dans les grandes entreprises en particulier.

Et ce n’est pas E. Macron, ministre de l’Economie qui va s’en offusquer, lui qui demande aux jeunes d’avoir envie de devenir milliardaires.

« Ensemble! » dénonce ce scandale qui récompense un PDG se disant « fier du travail accompli ». Sans doute est-ce la récompense pour la suppression de 10 000 emplois dont 700 en France et la fermeture de plusieurs sites, suite au dernier plan de restructuration.

Les salariés victimes de ces suppressions n’ont pas eu droit aux mêmes égards de la part du conseil d’administration.

Un monde sépare M.Combes des retraitéEs qui après avoir travaillé toute leur vie gagne en moyenne 1256 euros par mois. Encore faut-il rappeler que 6 millions d’entre eux/elles touchent moins de 1200 euros, et parfois beaucoup moins.

Loin aussi du salaire médian net qui est de 1730 euros et des galères que connaissent chômeurs et précaires.

M. Combes prend toute sa place dans la galerie des tueurs d’emplois et des chasseurs de primes !

« Ensemble! » exige que l’ex-PDG d’Alcatel renonce à ces 14 millions d’euros.

Le 31 août 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *