Communiqué – Migrant-e-s à la frontière franco-italienne : halte à la répression et à la haine, liberté de circulation et respect des droits humains

Share

Depuis maintenant plusieurs jours, la France bloque de fait la frontière franco-italienne au niveau de Menton-Vintimille afin d’empêcher l’entrée de migrants par une politique répressive qui utilise des méthodes illégales : contrôles d’identité au faciès systématiques et non respect des conventions internationales.

Ensemble ! 06 exige l’arrêt immédiat de ces mesures inhumaines qui ne font qu’empirer le sort des migrant-e-s. Les politiques migratoires répressives mises en place en Europe ont déjà entraîné la mort de près de 1800 d’entre eux/elles en Mer Méditerranée depuis le début de l’année 2015.

Face à « l’Europe forteresse » et contre les propos honteux, lourds de xénophobie, de racisme et de rejet de l’autre, Ensemble ! 06 réaffirme les principes suivants :

-l‘intransigeante priorité aux droits humains et aux droits des migrant-e-s dont beaucoup sont chassé-e-s de leur pays par la misère, les guerres, les dictatures et les désordres du monde dans lesquels les pays du Nord sont bien souvent impliqués.

le respect du droit d’asile basé sur les conventions internationales qui impose l’accueil dans des conditions dignes de l’ensemble des migrant-e-s.

-la libre circulation des êtres humains.

-le partage solidaire dans l’accueil des populations avec l’Italie et la Grèce et d’autres pays européenns. L’Europe des peuples c’est aussi un soutien mutuel et réciproque dans la difficulté alors que le gouvernement français refuse même la timide politique des quotas avancée par l’UE pour se plier aux exigences de la droite et de l’extrême droite.

-le refus des violences policières et l’exigence que la France prenne toute sa part sans se défausser sur l’UE même si c’est également à cette échelle qu’il faut proposer une politique migratoire alternative.

la régularisation immédiate de tou-te-s les sans papiers et la citoyenneté de résidence avec le droit de vote de toutes et tous à toutes les élections

l’ouverture d’un débat citoyen sur les phénomènes et les flux migratoires pour dire la vérité et dévoiler les mensonges sordides et les manipulations de la droite et de l’extrême-droite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *