Et un de plus ! Jusqu’où iront-ils ?

Share

Communiqué d’Ensemble ! Nice – samedi 17 février 2018

Utiliser la technologie électronique pour « sécuriser » l’entrée du lycée des Eucalyptus à Nice,avec une vidéosurveillance au faciès : telle est l’idée « saugrenue » imaginée par Mr Muselier, président de la région PACA, soutenue publiquement par le maire de Nice et acceptée par le Proviseur du dit lycée.

Depuis le début de l’année, dans notre ville, nous assistons, à une surenchère sécuritaire inédite :

C’est d’abord le maire de Nice qui  impose « reporty », outil moderne de délation, puis la police municipale qui , sous prétexte de tranquilliser les esprits, prendra position dans les écoles primaires et maintenant voilà un nouveau projet liberticide encore plus invasif qui concerne le contrôle des élèves et des personnels dans un lycée de Nice. Force est de constater que le chantage à la peur entraîne la mise en place de mesures de plus en plus disproportionnées et autoritaires.

L’utilisation à outrance de la  technologie électronique ou l’incongrue intrusion de la police dans les lieux voués à l’apprentissage de la liberté et du « vivre ensemble » que sont nos écoles, nos lycées et l’espace public, n’assureront jamais la paix et la démocratie, n’en déplaise à nos donneurs d’ordre institutionnels !

Ce sont de débats éclairés et sereins, de formation à l’esprit critique, de rapports de confiance et de bienveillance dont ont besoin à la fois les élèves de tous âges, les personnels et l’ensemble des citoyen-ne-s.

Bref, de pédagogie et de démocratie, non de démagogie et de vidéo-surveillance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *