PACA : Choisissons la voie du rassemblement citoyen et de l’alternative à gauche !

Share

CLR_etoilesLe 18 mai 2015. Déclaration de la coordination d’Ensemble PACA

Aux élections départementales de mars dernier, dans tout le pays, quand des listes d’union entre le Front de Gauche et EELV, ouvertes à d’autres et surtout aux citoyen-ne-s, ont été constituées, elles ont créé un début de dynamique. Cette union a montré qu’elle répondait à une attente citoyenne, ancrée à gauche, mais en rupture avec la politique conduite par le PS au gouvernement, qui tourne le dos aux exigences sociales et environnementales.Chaque jour qui passe confirme en effet que ce gouvernement n’a de gauche que le nom. L’austérité à perpétuité. La croissance… du chômage et des inégalités. La loi Macron qui détricote le code du travail. Les sénateurs PS qui en votent une version encore plus droitière. La libéralisation de l’économie pour le plus grand profit des banques et des multinationales. La loi sur le renseignement qui organise une surveillance de masse liberticide. La poursuite insensée des grands projets inutiles et de la construction de nouvelles centrales nucléaires malgré les risques encourus. Le consentement à l’étranglement de la Grèce par l’Union Européenne et à l’édification d’une Europe forteresse qui transforme la Méditerranée en cimetière de migrant-e-s. Chaque élection démontre que cette politique fait le lit du Front National et d’une droite qui lui dispute la première place dans la surenchère raciste et sécuritaire. En PACA, le danger est évidemment encore plus pressant. Et c’est aussi pour cela que cette politique doit être résolument combattue. Dans les luttes au quotidien et dans les élections. La région PACA ne doit pas se retrouver sous la coupe de l’extrême droite ou de la droite extrême. Il n’y a pas de fatalité ! La gauche et l’écologie, les mobilisations citoyennes, les aspirations à produire, à consommer et à vivre autrement existent aussi dans notre région, comme l’ont montré les Fralib. Dans ces conditions, le Front de Gauche et Europe Ecologie Les Verts, comme aussi Nouvelle Donne et le NPA, ont la responsabilité de choisir la voie de l’union, de l’élargir à d’autres forces politiques qui le souhaiteraient et de proposer ensemble aux citoyen-ne-s de construire avec eux/elles une alternative de gauche, sociale, écologique et démocratique opposée à la politique du gouvernement, fondée sur une nouvelle pratique citoyenne, et capable en conséquence de barrer la route à la droite extrême et au FN. Le mouvement « Ensemble ! », partie prenante du Front de Gauche, ne ménagera aucun effort pour que cette union se concrétise aux prochaines élections régionales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *