Bulletin d’Ensemble ! – n°10 (automne 2015) – Dossier Climat

Share

CLR_etoilesDans ce numéro du Bulletin d’Ensemble !, un dossier spécial Climat dans la perspective de la COP21 ainsi que des articles sur les enjeux européens et les enjeux des élections régionales.

Lien vers le bulletin n°10 sur le site national d’Ensemble !

Vous pouvez aussi acheter le Bulletin au prix d’un euro l’exemplaire en contactant un-e militant-e local-e par un formulaire de contact ou par email.

Injustices climatiques – Julien Rivoire

Share

badge_vertA deux mois de la conférence climat, Contretemps-web a rencontré Julien Rivoire, responsable syndical à la FSU et un des animateurs de la coalition climat 21 qui coordonne les mobilisations en préparation. Il décrypte pour nous les enjeux de cet événement et les défis que pose la question du climat à la gauche et aux mouvements. Lire la suite

Brochure d’Ensemble ! – Pour que l’écologie soit au coeur de l’émancipation sociale

Share

CLR_etoilesLa crise environnementale implique de repenser les voies de l’émancipation collective et individuelle. Il ne s’agit pas de replâtrer un système qui détruit la planète, en en corrigeant les excès, mais bien de lutter pour un changement global,en repensant les rapports entre l’espèce humaine, son économie, des modes de vie… et la nature.
Cette brochure d’Ensemble propose en quelques pages une rapide analyse des causes de la crise environnementale et surtout souhaite ouvrir les chantiers de l’émancipation sociale à partir de l’idée que l’écologie doit être au coeur d’un tel projet émancipateur.

⇒ Pour télécharger la brochure, cliquez ici.

La COP 21, sommet provisoire du mensonge, du business et du crime climatiques

Share

terre-_large-gradientLes premières mises en garde scientifiques sur le danger du réchauffement global remontent à plus de cinquante ans. Elles ont fini par être prises suffisamment au sérieux pour que les Nations Unies et l’Organisation Météorologique Mondiale créent, en 1988, le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC). Lire la suite

Climat – Appel « pour une insurrection climatique »

Share

a2larg11

Nous sommes à la croisée des chemins

Nous ne voulons pas nous retrouver contraint·e·s à survivre dans un monde devenu à peine vivable. Des îles du Pacifique Sud à la Louisiane, des Maldives au Sahel, du Groenland aux Alpes, la vie quotidienne de millions d’entre nous est déjà perturbée par les conséquences du changement climatique. Par l’acidification des océans, par la submersion des îles du Pacifique Sud, par le déracinement de réfugiés climatiques en Afrique et dans le sous-continent indien, par la recrudescence des tempêtes et ouragans, l’écocide en cours violente l’ensemble des êtres vivants, des écosystèmes et des sociétés, menaçant les droits des générations futures. Ces violences climatiques nous frappent inégalement : les communautés paysannes et indigènes, les pauvres du Sud comme du Nord sont les plus affectés par les conséquences du dérèglement climatique. Lire la suite

Bulletin de la commission écologie – n°3 – juillet 2015

Share

CLR_etoiles

Dans ce numéro, la commission écologie d’Ensemble ! aborde le grand projet inutile du Parc de la Courneuve ainsi que la question de la transition énergétique dans l’agriculture.

Liens vers le bulletin n°3 de la commission écologie d’Ensemble !

Texte adopté sur la question climatique : se mobiliser pour la « justice climatique »

Share

CLR_etoilesDébut novembre 2014, le GIEC, le groupe des experts du climat, a publié sa dernière « note pour décideurs » qui explique que le changement climatique s’accélère et que, si des mesures urgentes ne sont pas prises, la température moyenne à la surface du globe pourrait s’élever de plus de 4° à la fin du siècle ce qui produira de nombreuses conséquences dramatiques pour l’humanité, à commencer par une élévation du niveau des mers qui menacera des zones côtières très peuplées, la fonte des glaciers qui menacent la vie de populations entières et les menaces majeures pour les écosystèmes. Il faut également rappeler que les premières victimes seront les couches populaires au sud comme au nord. Pour limiter le réchauffement moyen à 2° maximum, il faudrait « réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40 à 70% entre 2010 et 2050 » (rapport du GIEC). Nous en sommes aujourd’hui très loin : les émissions de gaz à effet de serre augmentent au contraire à un rythme rapide : plus 44% entre 1990 et 2010 et aucune inflexion n’est aujourd’hui notable. Lire la suite