Communiqué d’Ensemble ! 06 – Contre la haine : Solidarité, accueil digne des réfugié-e-s et liberté de circulation !

Share

Depuis maintenant plusieurs mois, des groupuscules d’extrême droite racistes et violents mènent une campagne contre le sauvetage et l’accueil des réfugié-e-s qui traversent la Méditerranée. Vendredi 30 juin, cette campagne se poursuit à Nice : il s’agit de lever des fonds afin de financer des actions pour empêcher les ONG de sauver des vies et d’éviter les drames qui se multiplient en mer depuis maintenant trop d’années et qui ont coûtés la vie à plusieurs milliers de réfugié-e-s.

Ensemble ! 06 condamne ces actions qui sous couvert de « défendre l’Europe » sont un appel à la haine et au crime.

Nous savons ce que ces idées et actes racistes peuvent avoir comme conséquences et nous refusons que les crimes dont l’histoire est jalonnée se répètent indéfiniment.

Ensemble ! 06 refuse que l’extrême droite puisse, en toute impunité, mettre en œuvre ses « rêves » nauséabonds d’épuration ethnique qu’elle camoufle sous les termes de « grand remplacement » et de « remigration ».

Nous réaffirmons, contre la haine, notre solidarité avec les réfugié-e-s et les migrant-e-s.

Nous lutterons pour un accueil digne et nous serons au côté des citoyen-ne-s solidaires qui, dans la Roya comme à Calais, font ce que les pouvoirs publics se refusent à faire : accueillir dignement des femmes, des hommes et des enfants qui fuient la mort. Des citoyen-ne-s solidaires persécuté-e-s par les autorités alors qu’ils/elles pratiquent la plus élémentaire fraternité.

Aujourd’hui, les frontières tuent en Méditerranée comme dans toute l’Europe.

Face à la haine, ouvrons les !

Un obscur désir de protéger la nation – Nacira Guénif

Share

L’effondrement de l’exécutif de gauche qui met en place un répertoire policier et sécuritaire puise ses racines dans un passé récent où la déchéance des citoyens de seconde zone est devenue la norme et dans un passé plus ancien qui hante le tandem Hollande-Valls.

           Se prévalant d’un état d’urgence en voie de constitutionnalisation, un gouvernement socialiste qui n’en est plus à un reniement près, vient d’infliger un nouveau camouflet aux citoyens de seconde zone qui ont pourtant contribué à son élection. Alors qu’ils demandaient depuis 30 ans le droit de vote des étrangers, pour affirmer la dignité de leurs parents, il leur est répondu par la gifle cinglante de la déchéance de nationalité. Lire la suite

Communiqué d’Ensemble ! – Maintenant construire l’alternative à gauche

Share

CLR_etoilesUn sursaut a eu lieu pour barrer la route au FN.

De nombreux électeurs, notamment à gauche, se sont mobilisés pour empêcher le Front National d’emporter des régions. C’est un soulagement pour des millions de personnes. Le second tour des élections régionales a été marqué par une participation plus importante avec 4 millions d’électeurs supplémentaires qui se sont rendus aux urnes. Mais cela ne doit pas masquer l’ampleur de la crise politique que traverse le pays, le désaveu qui touche les institutions et les partis politiques. Lire la suite

Guerre – éditorial de Contretemps-Web

Share

Nous appartenons à une génération qui n’a pas connu la guerre.

Du moins nous ne l’avons pas faite, on ne nous a pas collé un uniforme sur le dos et une arme entre les mains. Pas même le temps d’un service militaire, bien souvent.

Alors nous avons forcément été sensibles, même malgré nous, au mythe de la fin de l’histoire – fin de la guerre froide, fin de la guerre tout court. Comme dans le Golfe en 1991, la guerre ne pouvait plus exister que comme une anomalie, le résultat toujours évitable des agissements d’un fou. Comme avec la chute du Mur en 1989 ou le Traité de Maastricht en 1992, l’histoire se faisait désormais dans l’union et la paix, nous disait-on. Lire la suite

Arrêter la course au précipice – André Tosel

Share

Nous remercions André Tosel de nous avoir amicalement transmis ce texte.

1. Comment ne pas être sidéré et inquiété par la précipitation de l’histoire de lamondialité qui entre dans une période où même les structures acquises de la civilisation vacillent et où s’éloigne la perspective des émancipations nécessaires ? Nous en sommes à une troisième étape dans ce qui pourrait être une course à un précipice sans retour. L’état de guerre civile que veut imposer en France et en Europe et qu’impose déjà au grand Moyen Orient la terreur pratiquée par les partisans de l’État islamique fait suite à une vague de réfugiés sans précédent se déversant au sein de l’Union Européenne pour fuir la guerre féroce qui oppose au Moyen Orient des États par l’affrontement interposé de groupes ethniques et religieux musulmans –sunnites vs chiites-, tous en lutte pour une hégémonie sous-impériale. Lire la suite

Déclaration d’Ensemble ! – Après les attentats, renforcer la solidarité, préserver la démocratie

Share

CLR_etoilesPlusieurs jours après les attentats du 13 novembre, il est encore difficile de prendre la mesure du choc qui a frappé la société française. Plusieurs milliers de personnes ont eu un-e proche, un-e ami-e, un-e collègue de travail frappé-e par les terroristes. L’ensemble de la population a su faire preuve de solidarité. Les nombreux hommages publics qui ont eu lieu en témoignent. La peur ne doit pas l’emporter. Il faut dans les prochains jours, amplifier les initiatives qui démontrent notre capacité collective à la mobilisation citoyenne, l’expression populaire, à la convivialité et à la solidarité, afin de surmonter cette épreuve. Lire la suite

Communiqué d’Ensemble ! – Contre la peur : la solidarité !

Share

CLR_etoilesAujourd’hui, nous sommes dans un moment de deuil.

Les attaques terroristes meurtrières qui ont eu lieu vendredi 13 novembre ont causé de très nombreuses victimes. Elles constituent une tragédie effroyable. Notre compassion et notre solidarité vont à toutes les personnes qui sont touchées par ce drame, aux familles des victimes et à tous leurs proches. Lire la suite

Communiqué – Estrosi-Ciotti : en avril, leur haine se découvre de plusieurs fils

Share

Lundi 6 avril 2015, dans les colonnes de Nice-Matin, Christian Estrosi déclare s’opposer à toute nouvelle construction de mosquées en France au nom du « principe de précaution ». Il justifie son obsession islamophobe au nom d’un principe constitutionnel dont l’objectif est de prévenir des atteintes à l’environnement ou à la santé ! Dans la même interview, il compare incidemment la France à « une terre de conquête » pour l’islam donnant ainsi crédit à la thèse raciste et complotiste du « grand remplacement ». Lire la suite