Zahra Ali : « Décoloniser le féminisme » – revue Ballast

Share

Entretien inédit pour le site de Ballast le 11 juin 2016 : http://www.revue-ballast.fr/zahra-ali/

Lier féminisme et islam n’est pas sans faire question : souvent, les féminismes occidentaux redoutent l’intrusion du religieux — patriarcal et régressif — et les espaces musulmans craignent le chantage néocolonial à l’émancipation des femmes. Sociologue et auteure, en 2012, de l’essai Féminismes islamiques, Zahra Ali s’empare de cet « oxymore » pour en exposer ce qu’elle nomme les « a priori » réciproques. Celle qui milita contre l’exclusion des élèves portant le foulard appelle à contextualiser, historiciser et rejeter les essentialismes : condition nécessaire à la création d’un féminisme international et pluriel. Lire la suite

Communiqué d’Ensemble ! 06 – Institut « En-Nour » Nice la plaine, incohérence et malhonnêteté

Share

logo image à la uneDepuis plus de dix ans, des associations locales poursuivent l’objectif d’édifier un bâtiment dédié à la culture et au culte musulmans  dans le quartier d’affaires de la Plaine à Nice-ouest. Il s’agit de l’Institut En-Nour, rue Pontremoli.

            Les travaux sont maintenant terminés. Mais les portes restent closes.

            Le maire, Christian Estrosi, refuse de donner son feu vert à cette ouverture alors que la conformité du bâtiment est légalement attestée et que ce quartier ne jouit d’aucun lieu de culte décent, sauf à considérer adéquates les caves des immeubles .

            S’entêtant dans le refus, le maire de Nice va jusqu’à demander une déclaration d’utilité publique d’expropriation sous prétexte qu’il serait urgent d’ouvrir une crèche dans le quartier et qu’il n’y aurait pas d’autres lieux mieux adaptés que celui-là.

            Comment un maire, garant dans sa ville, des lois républicaines françaises et de la laïcité, peut-il prétendre, comme l’application de la loi sur la laïcité l’exige, rendre possible le libre exercice de la religion de chacun-e dans sa ville, si les institutions cultuelles y sont privées de bâtiments dédiés ?

            Pourquoi Christian Estrosi refuse-t-il d’envisager la création d’une crèche sur un autre terrain, dans d’autres locaux à proximité ? Ne serait-ce pas sous l’effet d’un parti pris peu « laïque » justement ?

            Pour « ENSEMBLE! 06, Mouvement pour une Alternative de Gauche Écologique et Solidaire », si l’ouverture d’une crèche est nécessaire dans ce quartier, cela ne doit pas se faire en lieu et place d’une mosquée digne de ce nom.

            ENSEMBLE! 06 exige donc, aux côtés de toutes les associations et organisations qui soutiennent ce projet, que la raison l’emporte sur l’incohérence et que cette DUP soit annulée sine die.

Le lundi 11 janvier 2016